Prévention des accidents cardio-circulatoires

Voici quelques points à retenir d'une conférence de l'une d'entre nous sur les risques cardio-circulatoires en randonnée et leur prévention :

1- un échauffement de 30 mn à allure modérée en début de rando, pour permettre au coeur (la pompe) de se chauffer, et aux tuyaux (veines et artères) de s'assouplir, afin de faciliter la circulation du sang et prévenir tout malaise. Les sportifs de haut niveau le font. Pourquoi pas nous  qui recherchons avant tout le bien être, le confort et la sécurité. Pour les performances, tout dépend de l'état du véhicule. Si on veut qu'il dure encore quelques années, mieux vaut le ménager.

2 - si tout va bien , pas de pause supérieure à 10 mn . Sinon il faut reprendre l'échauffement, notamment après l' arrêt du repas de midi. D'autant que la digestion capte une partie de notre énergie. Aucun vrai sportif ne fait d'effort sur la digestion. Prévoir une petite sieste de 10 à 20 mn si le temps le permet.

3 - En fin de rando , prévoir un étirement des muscles pour chasser les toxines et prévenir les courbatures. Mais cela fera peut-être l'objet d'une prochaine conférence sur les articulations.

Si la conférence vous intéresse, voir les diapos : ICI